Actualités

La Shoah et le roi du Maroc : Une vision historique et constante

De son message pour le lancement du Projet Aladin à l’UNESCO à Paris en mars 2009 jusqu’à celui prononcé à New York à l’Assemblée Générale des Nations Unies en Septembre 2018, le roi Mohammed VI du Maroc a abordé la question de la Shoah sur la base d’une vision fondée sur le respect de l’Histoire et la nécessité de l’enseigner aux jeunes générations.

André Azoulay : «L'enracinement du Maroc dans la diversité culturelle donne toute sa légitimité à la Fondation des Trois Cultures»

Le Matin-Maroc- ” En créant aux côtés de l’Andalousie il y a 20 ans la Fondation des Trois Cultures et des Trois Religions, le Maroc a confirmé son engagement pionner et avant-gardiste pour résister aux vertiges de l’exclusion et aux tragiques illusions du déni de la diversité culturelle”, a déclaré mardi le 9 octobre 2018 à Bruxelles, M. André Azoulay, Conseiller de SM le Roi et Président de la Fondation des Trois Cultures.

Serge et Beate Klarsfeld décorés à l'Élysée

Serge et Beate Klarsfeld ont été décorés lundi, le 8 octobre 2018 à l'Élysée par le président Macron, de la Grand croix de la légion d'honneur pour Serge Klarsfeld et de l'Ordre nationale du mérite pour Beate Klarsfeld. Le Projet Aladin exprime ses sincères félicitations aux époux Klarsfeld.

Maroc: le roi favorable à l’enseignement de la Shoah dans les manuels scolaires

AFP- Le roi Mohammed VI a ordonné d’inclure la Shoah dans les manuels scolaires, a rapporté le site d’informations "Le Desk". La décision a été prise alors qu’il assistait à la 73ème Assemblée générale des Nations Unies à New York. Mohammed VI a envoyé un message à son ministre de l’Education, Said Amzazi, pour lui demander d’inclure la Shoah dans le programme d’études secondaires du pays. “L’histoire que nous enseignons à nos enfants doit inclure une variété d’opinions et d’histoires. L’école doit présenter les plus grands moments de l’Humanité ainsi que les moments les plus sombres”, a déclaré le roi. “L’éducation a le pouvoir de lutter contre la discrimination, le racisme, et contre le terrible phénomène de l’antisémitisme”, a-t-il ajouté. La directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, fille de l’un des conseillers principaux du roi, André Azoulay, a salué cette décision. “S’attaquer à l’antisémitisme, c’est défendre l’égalité de la dignité de tous les êtres humains”, a tweeté Audrey Azoulay. “L’éducation est le meilleur outil pour prévenir toutes les formes de discrimination.” Jérusalem et Rabat ont établi des relations diplomatiques en 1994.