Enseignement de l’Histoire des Justes Musulmans


Le Projet Aladin a tenu à rendre hommage et à faire connaître les Justes Musulmans qui furent nombreux à aider les Juifs pendant la Seconde guerre mondiale.

Projection du film Les Hommes libres d’Ismaël Ferroukhi

Le Projet Aladin a organisé une série de projections et de débats autour du film Les Hommes Libres d’Ismaël Ferroukhi. Cette fiction est inspirée d’une histoire vraie, celle d’une amitié forgée aux pires moments de l’occupation nazie en France entre un chanteur juif d’origine algérienne Salim Halali et le recteur de la Mosquée de Paris, Si Kaddour Ben Ghabrit, un dignitaire religieux très influent qui, par ses actes courageux, sauva la vie de nombreux Juifs.

Des négociations sont également en cours avec le Ministère de l’Education Nationale pour programmer la projection du film Les Hommes Libres, suivie d’un débat, dans dix villes de France pour un public de lycéens: Lille, Marseille, Bordeaux, Toulouse, Strasbourg, Lyon, Montpellier, Grenoble, Evry, et Cergy-Pontoise.

Le 13 septembre 2011 une projection en avant-première au Cinéma des Cinéastes suivie d’un débat sur les relations entre Juifs et Musulmans pendant l’occupation nazie en France avait été organisée par le Projet Aladin. Lire le pdf

 

Projection du film Turkish Passport de Burak Arliel

Dans la même lignée, le Projet Aladin a contribué à la promotion et à la diffusion du docu-fiction Turkish Passport de Burak Arliel. Ce film émouvant relate l’histoire méconnue de diplomates turcs qui, en France, sauvèrent de la déportation et de la mort plusieurs centaines de Juifs français d’origine turque.

L’avant-première de « Turkish Passport » à Cannes le 18 mai 2011.