Universités d'été Aladin


 

Construire des ponts entre les cultures euro-méditerranéennes

Former les acteurs de demain capables de porter des valeurs de dialogue, de démocratie et de paix 

Le Projet Aladin, en partenariat avec l’Université Bahcesehir, l’Université Libre de Berlin ainsi que l’ONG turque Anadolu Kültür, ont été à l’origine d’une initiative sur trois ans consistant en un cycle d’universités d’été. L’objectif est de rassembler des étudiants d’Europe, des Etats-Unis, du Moyen-Orient et d’Afrique, afin d’une part, de les faire travailler ensemble sur des projets de recherche communs, en relation avec les cours d’universitaires renommés qui leur seront dispensés, d’autre part de constituer progressivement un réseau des anciens étudiants, devenus des acteurs impliqués dans leur pays et porteurs des valeurs de dialogue entre les cultures et de paix.

Les thèmes pour ces 3 premières années sont :

  • 2013 : L’expérience Européenne :
- Violence de masse et histoire : l’Europe du XXème siècle : des violences de masse à la construction européenne.
- De la guerre à la paix, l’Europe depuis 1945
 - L’Europe d’aujourd’hui : Analyse critique et mise en perspective

  • 2014 : Religion, paix et conflits au 21e siècle
  • 2015 : La force des images: la vérité, la manipulation et l'intolérance

Organisation de l'université d'été 2013 :

L'université d'été 2013 à Istanbul, à l'Université Bahcesehir (BAU), qui s'est tenue du 1er au 15 juillet 2013, a rassemblé quarante-huit jeunes Allemands, Américains, Anglais, Français, Israéliens, Marocains, Palestiniens, Tunisiens, Sénégalais, Iraniens, Irakiens, Syriens et Turcs pour deux semaines. Les frais d’hébergement, de locations de salles de conférences, de voyage, de repas, de scolarité, de transport et d’activités culturelles seront pris en charge par le Projet Aladin, BAU et Anadolu Kültür.

Universités partenaires :

  • New York University
  • Sciences Po Paris
  • The School of Oriental and African Studies, University of London
  • Freie Universität Berlin
  • L’Université de Tel Aviv
  • L’Université Al-Quds (Autorité palestinienne)
  • L’Université Mohammed V (Maroc)
  • L’Université de Tunis
  • L’Université Bogazici (Turquie)
  • L’Université Bahcesehir (Turquie)
  • L’Université de Dakar
  • L’Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement (Genève)

Organisation de l'université d'été 2014 :

L’université d’été 2014 a eu lieu à l’Université Libre de Berlin (Freie Universität) du 1er au 13 juillet 2014. Au total, ce sont 60 étudiants allemands, américains, égyptiens, français, indonésiens, irakiens, israéliens, italiens, libanais, marocains, palestiniens, saoudiens, sénégalais, tunisiens et turcs qui ont été réunis pour cette deuxième édition à Berlin. Comme pour l’édition précédente, le Projet Aladin, l’université hôte de l’événement et leurs partenaires ont entièrement pris en charge la location des salles de conférence, les frais de voyage, de scolarité et autres charges.

De nouvelles universités nous ont rejointes pour cette nouvelle université d’été :

  • Harvard University (Etats-Unis) ;
  • University of Columbia (Etats-Unis) ;
  • University of Sapienza (Italie) ;
  • Salahaddin University (Kurdistan - Irak),
  • Centre d’étude Al-Mesbar (Arabie saoudite)

 

Université d'été pour la connaissance des cultures 2015

L'université d'été pour la connaissance des cultures a eu lieu cette année en Cappadoce, Turquie, du 19 Juillet au 02 Août 2015 et a porté sur le thème “Le pouvoir des images: vérité, manipulation et intolérance".

En plus des conférences données par des spécialistes internationalement reconnus, les étudiants  ont mené des projets de recherche et ont participé à de nombreuses activités culturelles et excursions.

Le travail en équipe et les projets de groupe ont permis aux étudiants de débattre ouvertement de leurs visions du monde autour d'un thème spécifique et de trouver des voies communes vers une compréhension mutuelle et la tolérance.

 

Le pouvoir des images: vérité, manipulation et intolérance

Avec l'avènement des médias de masse et de l'Internet, le monde moderne est passé d’une culture de l'imprimé à une culture visuelle: une nouvelle ère de communication centrée sur l’image a vu le jour. Au cours de cette transition, l'utilisation de la pensée analogique s’est également transformée: les métaphores visuelles ont remplacé les métaphores verbales. Ce changement est particulièrement évident dans l'utilisation de la communication interculturelle. Le programme de cette année explore le pouvoir des images comme un outil de base indispensable de l'interaction culturelle: comment les images sont traitées, comment elles influencent notre moi profond, et comment elles forment le tissu psychologique de notre environnement politique, social et économique. L’accent sera mis sur le rôle des différents médias dans la création des images qui ont un impact sur nos vies: comment les images visuelles créent un langage au sens psychologique profond, et comment l’imprimé, la télévision, le cinéma et les réseaux sociaux nouvellement arrivés manipulent les images dans le but de créer des effets émotionnels souhaités. Nous nous pencherons sur les aspects les plus controversés de l'image de persuasion aujourd'hui - la publicité, la politique, et le divertissement. Recoupant de nombreuses disciplines (psychologie, politique, histoire, sociologie, droit, études religieuses, journalisme ...), le programme se fera sous la forme d'une série de conférences combinée à des ateliers et groupes de discussion.


Programme

Le programme avait été conçu pour les étudiants ayant un parcours ou un fort intérêt dans les disciplines suivantes : sciences sociales, sciences politiques, relations internationales, sociologie, droit international, anthropologie, études sur la paix et les conflits. Les conférences et ateliers étaient en anglais et  animés par des professeurs et des universitaires issus des universités partenaires.

Matin : Conférences sur les sujets suivants:

- L'image et la représentation de l'Autre à travers l'histoire

- Le rôle des images et des médias dans la création de l’acceptation, la promotion des différences, la haine

- L'autoritarisme, le radicalisme, l'extrémisme

- Le rôle des images dans l'élaboration d'une culture ou d’une religion

- Images, archives et Histoire

- Images interdites / autorisées (Pourquoi ne pouvons-nous pas tout montrer ? Faut-il tout montrer?)

- Médias, images et mondialisation (omniprésence des images comme des outils pour dépeindre la réalité)

- Le terrorisme et l'utilisation des médias (ISIL, etc ...)

- Les nouveaux médias et les réseaux sociaux

- La perception de soi et l'auto-promotion (génération « Selfie »)

Après-midi : ateliers  et visites:

- Travail de recherche approfondi en groupes restreints / étude et analyse des questions abordées lors des conférences du matin

- Visite de la Cappadoce

- Activités culturelles

Projet de recherche

Les étudiants étaient  divisés en groupes afin de travailler sur un projet de recherche commun. Chaque groupe a présenté un projet de plan. Les projets de recherche étant achevés après le programme de deux semaines ont été soumis à l’évaluation d’un jury international en octobre 2015.

UNIVERSDITE 2016

La quatrième université d’été Aladin à Bakou rassemble 56 étudiants de 25 universités

Sous le thème « Migration et l'avenir des relations interculturelles », la quatrième université d'été Aladin a été organisée du 24 juillet au 5 août 2016 avec le soutien du ministère de l'Education de la République d'Azerbaïdjan et dans le cadre du programme Erasmus + de la Commission européenne. Cette initiative est le seul programme international qui rassemble les universités israéliennes, palestiniennes et celles de six autres pays arabes.

Le programme 2016 des universités d’été Aladin a été ouvert à Bakou le 25 juillet par Ceyhun Bayramov, vice-ministre de l’Education d’Azerbaijan et Abe Radkin, directeur exécutif du Projet Aladin. La conférence inaugurale, « Migration et l'avenir des relations interculturelles », a été donnée par le Professeur Wail Benjelloun, président de l’Union des universités de la Méditerranée (UNIMED). Plusieurs présidents, doyens et responsables des universités partenaires étaient également présents, notamment, Docteur Ahmed Anwar Dezaye, président de l’Université Salahaddin d’Erbil ; Mohammed Hawary professeur à l’Université Ain-Shams du Caire et Khalid Bensrhir professeur à l’Université Mohamed V de Rabat.

Les universités d’été Aladin sont organisées tous les ans sous le patronage de l'UNESCO et en partenariat avec une trentaine d’universités prestigieuses d’Europe, du Moyen-Orient, d'Afrique ainsi que d’Amérique du Nord et du Sud. Cette année, elle a réuni 56 étudiants pendant deux semaines afin de leur donner l'occasion d'étudier ensemble dans une perspective historique et socio-culturelle les questions clés des affaires internationales et de développer leurs compétences interculturelles.

Regroupant de nombreuses disciplines, le programme de cette année s’est déroulé à Bakou et à Guba. Il a été organisé sous la forme d'une série de cours donnés par des chercheurs et experts reconnus tels que Frédéric Abécassis, professeur d’histoire moderne à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon; Christophe Bertossi, professeur de sciences politiques à Sciences Po (Paris); Jala Garibova, professeur de linguistiques à l’Université des Langues d’Azerbaïdjan; Mahammad Guluzade, professeur de droit international à l’Université d’État de Bakou; David S. Katz, professeur d’histoire et civilisation européenne à l’Université de Tel Aviv   ; Lisa Monique Söderlindh, experte en communication à l’Agence Suédoise de Migration; Catherine Wihtol de Wenden, professeur de sciences politiques à Sciences Po (Paris) etc.

Le programme a offert aux étudiants la possibilité de rester en contact et de poursuivre leur discussion et coopération au-delà de l’université d'été. Travaillant sous la supervision de tuteurs et professeurs, chaque groupe a présenté une proposition de projet de recherche à la fin des deux semaines et a continué à travailler ensemble après la fin du programme, afin de soumettre leur rapport de recherche complet à notre jury international en octobre 2016.

En plus des cours magistraux, des ateliers et des groupes de discussion, le programme comprenait de nombreuses activités parmi lesquelles les visites de la vieille ville de Bakou, du village Juif des montagnes (près de Guba), du centre d’exposition Heydar Aliyev, du musée du tapis à Bakou etc

Universités d’été pour le rapprochement interculturel 2017

L’actuelle montée des extrémismes et résurgence de conflits, de tensions identitaires, d’actes de violence et d’intolérance dans le monde requiert une réaction urgente. L’engagement du Projet Aladin répond à ce besoin urgent de prendre en compte et de rétablir de nouvelles corrélations entre diversité culturelle et valeurs universelles.  Depuis quatre  ans, le Projet Aladin organise, en partenariat avec une trentaine d’universités à travers le monde,  avec le soutien de l’Union Européenne et sous le haut patronage de l’UNESCO le « Euro-Med Youth Training and Networking Programme ».

Ce programme vise à former la future génération de dirigeants du bassin euro-méditerranéen à travers des universités d’été, des projets de recherche, la diffusion des cours en ligne sur internet et le développement d’actions au sein des campus universitaires afin de promouvoir la réflexion, le dialogue et des valeurs de tolérance et de respect.

Dans la continuité de ce programme, le Projet Aladin organise du 22 au 31 juillet 2017 sa cinquième université d’été pour le rapprochement interculturel à Bakou, Azerbaïdjan en partenariat avec le Baku International Multiculturalism Centre sur le thème « Le dialogue interculturel et la promotion de la diversité ».