40 Questions, 40 Réponses

» 40 Questions 40 Réponses » A propos du négationnisme


 

 

29Qu'est-ce que le négationnisme ?

Le négationnisme consiste à nier la réalité de l'extermination des juifs par les nazis et à prétendre que cela ne s'est jamais produit. Ou prétendre que le nombre des pertes subies par les juifs a été très largement exagéré ou que la Shoah n'a été ni systématique ni le résultat d'une politique officielle, ou tout simplement que la Shoah n'a jamais existé. Les nazis ont été les premiers à essayer de cacher ou de détruire les preuves de la Shoah. Un Français du nom de Paul Rassinier affirma que seuls 500.000 ou un million de juifs ont trouvé la mort pendant la Deuxième Guerre Mondiale, surtout à cause de mauvaises conditions physiques, et peu à peu, et non pas systématiquement aux mains des nazis. D'autres pseudo-érudits et "historiens révisionnistes"ont suivi. Avec l'arrivée d'Internet, des négationnistes ont utilisé ce moyen pour répandre leurs messages de haine. Nombre de sites Internet, qu'ils ont établi, ou qu'ont établi des groupes apparentés, tels que les suprémacistes blancs, proposent leur version faussée de l'histoire.

 

30Qu'est-ce qui prouve que les nazis ont gazé leurs victimes ?

Les chambres à gaz des camps de la mort ont été le moyen principal utilisé pour executer les juifs pendant la Shoah. Les nazis ont publié une directive mettant en place les chambres à gaz à l'automne 1941, le faisant sur une grande échelle mais, à cette époque, d'autres pratiques qui facilitaient les massacres, de petites chambres à gaz y compris, avaient déjà été mises en oeuvre. Avant d'être utilisées dans les camps de la mort, les chambres à gaz avaient déjà été un élément central du programme "d'eugénisme" d'Hitler. Entre janvier 1940 et août 1941, 70.273 Allemands - la plupart d'entre eux étaient handicapés physiques ou mentaux - ont été gazés, par groupes de 20 à 30 à chaque fois, dans des pièces hermétiquement fermées et déguisées en salles de douche.

En attendant, des massacres de juifs avaient été perpétrés par balles, et cela à grande échelle, dans la foulée de la campagne allemande de l'Est. Mais en octobre 1941 ces actions perpétrées par des unités de meurtriers étaient devenues un processus difficile à gérer. Des camionnettes mobiles à gazer, qui utilisaient les gaz d'échappement de leur moteur diesel pour tuer leurs passagers, furent utilisées pour tuer des juifs à Chelmno et Treblinka à partir de novembre 1941. Au moins 320.000 prisonniers de Chelmno, des juifs pour la plupart, ont été tués au moyen de cette méthode. Un total de 870.000 juifs furent assassinés à Treblinka en utilisant des camionnettes à gaz et des chambres à gaz utilisant du diesel.

Des chambres à gaz furent installées et utilisées à Belzec, Lublin, Sobibor, Maïdanek et Auschwitz-Birkenau à partir du 3 septembre 1941, date à laquelle le premier gazage expérimental a été perpétré à Auschwitz. Gazages qui ont continué jusqu'à novembre1944. Les autorités ont estimé qu'entre 2 et 3 millions de juifs ont été tués dans ces chambres à gaz.

 

31Pourquoi ceux qui mettent en doute l'existence de la Shoah sont-ils accusés d'être antisémites ou néo-nazis ?

Le meurtre de six millions de juifs au cours de la Deuxième Guerre mondiale est le crime contre l'humanité qui a été le mieux documenté au cours de l'histoire. Il y a une profusion de documents, dont la plupart viennent de l'Etat nazi lui-même, concernant la planification et l'exécution de ces atrocités. On peut également consulter un grand nombre de films et de photos, pris lors de la libération des camps de concentration et de la découverte de charniers, et il y a des quantités de témoignages oculaires, témoignages de survivants de la Shoah y compris. Compte tenu de l'existence de toutes ces preuves, il est évident que le négationnisme a toujours eu des motivations politiques. Il est souvent utilisé pour attirer de nouvelles recrues néo-nazies.
Chercheurs et universitaires ont amassé des centaines d'exemples qui démontrent qu'une corrélation directe existe souvent entre le négationnisme et l'antisémitisme ou le nazisme. Ainsi l'organisme principal qui promeut le négationnisme aux Etats-Unis, l'Institut pour le Réexamen de l'Histoire - the Institute for Historical Review-, est dirigé par Greg Raven, qui déclara publiquement en1992 qu'Hitler était "un grand homme ...certainement plus grand que Churchill et FDR [ Franklin Delano Roosevelt ndlr ] réunis...la meilleure chose qui ait pu arriver à l'Allemagne."
Il est intéressant de noter qu'alors que des centaines d'historiens connus dans le monde entier ont conduit des recherches sur la Shoah au cours des dernières décennies, aucun d'entre eux n'a adopté ces thèses négationnistes.

 

32Pourquoi le négationnisme est-il un délit dans la plupart des pays européens ?

Le négationnisme est un délit dans les pays européens car on le considère comme étant une incitation à la discrimination, la violence, le racisme et la xénophobie. Une personne qui dit que la Shoa n'a jamais existé, compte tenu de tous les procès, tous les monuments et musées, tous les mémoires et films existants, revient à prétendre qu'il y a imposture à une grande échelle. Le négationnisme, de par sa nature même, est une allégation d'imposture à une grande échelle. Le Comité des Droits de l'Homme des Nations Unies écrivait en 1996, à propos du cas de Robert Faurisson, que le négationnisme : "insinue, sous couvert de recherche académique impartiale, que les victimes du nazisme seraient coupables d'inventions malhonnêtes." Etant donné que le négationnisme n'est qu'une forme d'incitation à la haine des Juifs il va de soi qu'il soit considéré comme un délit.

 

33Pourquoi le négationnisme est-il si répandu dans les pays arabes et musulmans ?

La montée récente du négationnisme dans le monde musulman pourrait être attribuée au fait qu'il est soutenu par des Etats, à la progression d'un islam radical et à l'aggravation du conflit israélo-arabe. On voit couramment des manifestations de négationnisme à travers tout le Moyen-Orient, dans des discours et des déclarations de personnalités, dans des programmes télévisés diffusés par des télévisions d'Etat, dans des articles et des éditoriaux écrits par des journalistes et dans les résolutions d'organisations professionnelles. Le principe au coeur du négationnisme, à savoir que les juifs auraient inventé l'histoire de la Shoah pour promouvoir leurs propres intérêts, semble être une doctrine qui est de plus en plus acceptée par un grand nombre de personnes dans les Etats arabes et musulmans.
La perception arabe et musulmane de la Shoah n'a jamais été monolithique et a souvent été influencée par la tournure prise par le conflit israélo-arabe. Dans certains cas le négationnisme est activement soutenu par des gouvernements en place, comme cela est le cas pour l'Iran et la Syrie. Dans d'autres pays du Moyen-Orient, cependant, nier ou minimiser l'étendue du meurtre des juifs pendant la Deuxième Guerre Mondiale, est le fait de partis d'opposition ou de factions dissidentes qui s'opposent à toute tentative de normalisation avec Israël ou les Etats-Unis.

 

34Comment le négationnisme a-t-il été "importé" dans le monde musulman ?

Bien que le négationnisme soit apparu pour la première fois dans le monde arabe dans les années 1970, ce n'est que dans les années 1990 que le négationnisme est devenu un phénomène répandu que l'on retrouve dans les médias populaires dans tout le Moyen-Orient. Roger Garaudy, l'un des négationnistes occidentaux, ancien intellectuel communiste qui s'est converti à l'islam, a joué un grand rôle dans la propagation du négationnisme et des écrits antisémites dans le monde musulman. Garaudy a été acclamé en héros à travers tout le Moyen-Orient quand il a été poursuivi par le gouvernement français pour incitation à la haine raciale.
L'un des signes les plus importants qui montrent que des liens se développent entre les négationnistes et le monde arabe est apparu en décembre 2000, lorsque l'Institut pour le Réexamen de l'Histoire, - Institute for Historical Review-, basé aux Etats-Unis, a annoncé que sa quatorzième conférence révisionniste se tiendrait à Beyrouth au Liban, début avril 2001. De nombreux intellectuels arabes ont été indigné et ont protesté ouvertement. La conférence fut finalement interdite par le gouvernement libanais. Lors de la conférence sur la Shoah de Téhéran de 2006, conférence organisée par le ministère des Affaires étrangères iranien, parmi les orateurs principaux il y a eu des négationnistes européens et américains tels que l'ancien dirigeant du Ku Klux Klan, David Duke, des universitaires discrédités et plusieurs autres suprémacistes blancs.

 

35En quoi le négationnisme profite-t-il aux musulmans ?

En rien. Mais nier l'existence d'une catastrophe ayant touché l'être humain, amoindrit l'estime d'eux-mêmes qu'ont les musulmans et leurs valeurs morales. Comme l'affirment des musulmans parmi nous, nous devons maintenir catégoriquement que l'on ne peut faire progresser aucune cause ni aucun programme, aussi légitime soient-ils, en niant ou en dépréciant l'immense souffrance humaine qu'a provoqué le meurtre de millions de juifs et d'autres minorités perpétrés par le régime nazi et ses alliés pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Les tentatives cyniques qu'il y a eues d'utiliser le négationnisme comme outil politique dans le conflit au Moyen-Orient ne pourront que servir à aggraver la méfiance et l'hostilité qui sont déjà présents dans cette région tourmentée.